L'art surréaliste est toujours dans tous ses états. Voici une compilation des oeuvres dites "majeures" de l'année 2013.
Une femme près de l'oeuvre intitulée «
Fitness Addiction» («Dépendance à la mise en forme»), de l'artiste en médias mixtes belge Pascal Bernier, au Jardin Botanique de Bruxelles.



La sculpture «
Puma-Dentist», de l'artiste autrichienne Deborah Sengl, créée à partir de cire, de plastique et des têtes d'un puma et d'un cerf, lors d'une exposition à la galerie Deschler de Berlin.



Un Jack Russell Terrier empaillé intitulé «
I'm Dead (2010)» («Je suis mort (2010)»), durant la première exposition majeure de l'artiste David Shrigley, à la galerie Hayward, de Londres.



Un visiteur marche à travers l'installation «
Chairs» («Chaises»), de l'artiste japonais Tadashi Kawamata, composée entièrement de chaises en bois, à l'exposition Abu Dhabi Art.



Des cafards à têtes humaines grimpent une façade du Musée des beaux-arts de La Havane, à Cuba. L'artiste cubain
Roberto Fabelo a intitulé cette oeuvre «Survival» («Survie») dans le cadre de la 10e Biennale de La Havane, comptant plus de 200 artistes provenant de près de 40 pays.



Un garde de sécurité inspecte l'autoportrait «
Mask II» de l'artiste Ron Mueck, présentée au Royal Scottish Academy, en Écosse. La sculpture faisait partie de la première exposition solo de Mueck en Écosse.



Des vélos roses placés sur l'eau, pour célébrer l'arrivée du Tour d'Italie, à Schalkwijk, aux Pays-Bas.



Cette sculpture, intitulée «
Awilda», sur les berges de la plage Botafogo, à Rio de Janeiro. Cette sculpture, mesurant plus de 12 mètres, a été créée par l'artiste espagnol Jauma Plensa pour le projet «OIR» (Other Ideas for Rio, des idées différentes pour Rio).



Une oeuvre de l'artiste espagnol
Pamen Pereira, dans un centre culturel de Burgos, en Espagne.



«
Cardinal Sin» («Péché capital»), une oeuvre du grafiteur anglais Banksy, lors d'une exposition à la galerie d'art Walker de Liverpool, en Angleterre. L'oeuvre est constituée d'une réplique d'un buste d'un cardinal, dont on a scié la tête, pour la remplacer par une mosaïque de carreaux de salle de bain. On pense qu'il s'agit d'un commentaire sur les abus et les scandales dans l'Église.



Une femme se promène près de l'oeuvre «
Big Chook», composée de fibre de verre et de colle époxy, sur la plage Tamarama, de Sydney. L'artiste Jeremy Parnell s'est inspiré des gens se «faisant frire» sur la plage pour créer cette oeuvre.



Un visiteur chinois devant cette sculpture géante intitulée «
Asian Field» («Champ asiatique»), qui remplit un entrepôt de Shangai. L'oeuvre d'Antony Gormley consiste en 192,000 figurines d'argile, créées selon ses spécifications par 300 personnes à Guangdong et a nécessité 100 tonnes d'argile.



Cette sculpture de silicone et de fibre de verre, nommée, «
The Embrace» («L'enlâcement»), est une création de Patricia Piccinini et est exposée à Bâle, en Suisse.


Des statuettes du protestant Martin Luther, exposées devant le carré de Wittenberg, en Allemagne, dans le cadre de l'installation intitulée «Martin Luther - I'm Standing Here» (Martin Luther - Je me tiens ici). Constituée de 800 figurines de 90 centimètres, l'installation vise à remplacer la statue originale pendant sa rénovation.



Durant le Art Basel show de Miami Beach, l'exposition intitulée «
Panagiota: Conversation #1, Variation 2», présente des sculptures créées à partir de silicone, d'aluminium, de pigments et de cheveux de différents artistes, dont Evan Perry de Toronto.



L'artiste français
Theo Merci pose devant une de ses sculpture, dans le cadre de son exposition  «Desesperanza», à la galerie Tri Postal de Lille, en France.



L'artiste
Nike Savvas d'Australie, effectuant les ajustement finaux sur son oeuvre «Atomix - Full of Love, Full of Wonder» («Atomix - Plein d'amour et d'étonnement») consistant de plus de 50,000 balles de polystyrène propulsées par 10 ventilateurs.



Une femme passe devent une oeuvre de l'exposition Art 39, à Bâle, en Suisse.



Un visiteur de la Foire internationale d'art de Hong Kong derrière une sculpture intitulée «
Nude No. 2» de l'artiste chinoise Mu Boyan.



Un homme observe l'oeuvre «
Organ Mapping» («Cartographie d'organes») de l'artiste Mariechen Danz dans le cadre de l'exposition Based in Berlin. L'exposition mettait en vedette 80 artistes de Berlin.



Des écolières regardent la sculpture intitulée «
Wild Man» («Homme Sauvage») du sculpteur australien Ron Mueck, à la Galerie nationale de Victoria, à Melbourne, en Australie.




Bonne journée à tous.