Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi

SUJET : APPAS, association accompagnement sexuel

APPAS, association accompagnement sexuel il y a 6 ans 2 mois #1

  • CathyCat
  • Portrait de CathyCat
  • Hors ligne
  • Jeune membre
  • Messages : 16
  • Remerciements reçus 7
  • Karma: 2
APPAS,
Association pour la promotion de l'accompagnement sexuel (en France)

"L'APPAS se donne pour mission de faire entendre la voix des personnes "handicapées" souffrant d'isolement et de misère affectifs et sexuels et de leur permettre d'accéder à l'expérience de l'exploration et de la découverte de leur corporéité à travers l'écoute, le toucher, les massages, les caresses et, si c'est leur choix et leur demande, par l'accompagnement sensuel et sexuel."

Je trouvais intéressant de vous faire connaitre l'existence de ce site dont voici le lien
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: Calinologue

APPAS, association accompagnement sexuel il y a 6 ans 2 mois #2

  • Chaisardbelge
  • Portrait de Chaisardbelge
J'ai la chance de bien les connaître. Un nouveau livre de son président, Marcel Nuss, sortira bientôt aux éditions Dunod. Il sera consacré à l'empathie…
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

APPAS, association accompagnement sexuel il y a 6 ans 2 mois #3

  • CathyCat
  • Portrait de CathyCat
  • Hors ligne
  • Jeune membre
  • Messages : 16
  • Remerciements reçus 7
  • Karma: 2
Merci Chaisard,
Tient nous au courant des infos de l'association !
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

APPAS, association accompagnement sexuel il y a 4 ans 2 mois #4

  • Freddu56
  • Portrait de Freddu56
Bonjour
ce qui me gene dans cette histoire c'est qu'on demande de l'argent aux handicapés pour avoir du sexe...
Je suis désolé mais on peut aussi avoir des relations sexuelles consentis et bénévoles. Je l'ai fait déjà deux fois avec des femmes en fauteuil qui me l'ont demandé et ca s'est bien passé. Il suffit de poser les limites au début. Pour nous c'était tendresse et sexe mais sans sentiments et pas d'obligation particulière hormis se faire plaisir.
bonne soirée
fred
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

APPAS, association accompagnement sexuel il y a 6 mois 1 semaine #5

Je ne comprends pas ces interdits imposé aux personnes en situation de handicap. Ce mépris de la différence lié au handicap, aux personnes étant victime de leur situation, situation qu'elles n'ont pas choisi, qu'elles n'ont pas demandé. Les individus prétendu être "normaux, étant dans la normalité" ou dits aussi "ordinaire", qu'est l'être quand on fait constat bien souvent de comportements qui méprise l'autre parce qu'il ne correspond pas aux exigences d'une société qui se veux être évolué, moderne, instruite, civilisée ? C'est à contre sens que de discriminer les différences, l'autre parce qu'handicapé. Les discriminations gratuites, méchantes, ne dénote pas franchement que des individus se pensant être sans défaut(s), sans tâche(s), qui se pensent certainement supérieur, des individus ayant du pédigré, des être de marque, bref, sincèrement, sont ils mentalement bien dans leur cerveau, bien conçu eux même ? De quel droit empêcher quiconque à celui d'aboutir à vivre de leurs droits à eux, sous prétexte de différences, sous prétexte de ne pas correspondre socialement à la dite "norme" exigé tant à tire de l'apparence, de la performance aussi, et j'en passes ?...... Si réfléchis, pensé intelligemment, humainement et moralement, si consentant, sécurisé, en étant bien informé des conditions et autres infos importants qui seraient bonnes à étudier, à observer afin d'éviter des soucis, des abus possibles et que sais je encore (?).... pourquoi priver et de quel droit, au nom de qui interdit on à des personnes de leurs droits à une sexualité libre, au nom de qui et de quoi, les raisons, pour leur interdire au plaisir ? Aimeraient ils ceux la, s'ils devaient finir en fauteuil, se voir être privé de leurs droits de vivre leur humanité, leur existence, leur sexualité et que leur dignité soit bafouée ? Bonne lecture.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Temps de génération de la page : 0.206 secondes
Propulsé par Kunena