Tout ce qui m'interesse !

Essayer de parler d'un maximum de sujet, relayer des infos intéressantes sur le handicap, ou non.









Faire découvrir de la musique.

  • Accueil
    Accueil C'est ici que vous pouvez trouver tous les articles posté sur le site.
  • Catégories
    Catégories Affiche la liste des catégories de ce blog.
  • Mots clés
    Mots clés Affichez une liste de tags qui ont été utilisés dans ce blog
  • Blogueurs
    Blogueurs Rechercher votre blogueur favori de ce site.
  • Archives
    Archives Contient une liste d'articles du blog qui ont été créés précédemment.
  • Connexion

Peut on rire de tout...

Posté par le dans Perso
  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 461
  • Imprimer

b2ap3_thumbnail_images.png


 

La question est posée, peut on rire de tout ?
Les humoristes traitent de tout les sujets, tout le monde y passe, les blondes, les belges, la politique, le racisme.
Certains font de l'humour sur le handicap.
 

b2ap3_thumbnail_2033098993_small_1.jpg Il faut avoir un certain recul avec l'humour portant sur le handicap pour bien le comprendre.
Personnellement j'ai parfois du mal à rire ou sourire sur un sketch lié au handicap.
Tout simplement je pense, que je n'ose pas rire de cela.
Je n'ai pas de handicap physique, ainsi je ne m'autorise pas trop de rire sur ce sujet. 
J'arrive bien sûr à sourire d'une image ou à rire d'un sketch drôle, mais cela me met un peu mal à l'aise.



Une personne ayant un handicap peut il mieux s'autoriser à rire sur ce sujet  ?
D'un autre coté, il ne faut pas s'appitoyer sur le handicap, il faut juste avoir un juste milieux pour traiter cet humour d'une manière positive. Pour cela qu'il faut savoir prendre du recul.

"Vestiaires est une série de sketches sur le handicap tournés avec des nageurs handicapés."

Diffusée sur France 2, cette série pleine d'humour démonte les préjugés et épingle handicapés et valides avec la même bonne humeur.



Pierre desproges disait "on peux rire de tout, mais pas avec n'importe qui"
Voilà qui est bien vrai ;)





 

 

 
 
 
 
Notez cet article:
  • Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter

Commenter cet article

Invité jeudi, 25 mai 2017