Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi

SUJET : Osons en parler !

Osons en parler ! il y a 3 mois 2 semaines #1

  • jlb59
  • Portrait de jlb59
  • Hors ligne
  • Membre junior
  • Messages : 24
  • Karma: 0
Il est vrai de dire qu'il y a une grande différence entre les câlins pour les valides et ceux pour les handicapé(e)s physique.

Vous allez dire "Du moment qu'on s'aime, c'est le principal pour que tout aille bien !".
C'est vrai en quelque sorte !

Moi qui aie connu l'étreinte en tant que valide, maintenant que je suis hémiplégique, lors de mon 1er rapport comme tel était différent, non pas au plaisir mais à la manière de faire.

Souvent, beaucoup parle du Kamasutra et il y a beaucoup de positions qui demandent un exercice physique assez compliqué, mais beaucoup d'autres sont très faciles à faire. Pour donner du plaisir, sans doute, mais y en a-t-il qui se fient à toutes ces images ? Très peu en effet !
Nous faisons des positions qui nous semblent toutes naturelles mais qui sont présentes dans le Kamasutra.
Positions du Kamasutra

Seul, l'instinct de faire et donner du plaisir ne peut que confirmer l'étreinte. Que l'on soit en union ou de passage, c'est cela qui compte le plus.

Le plaisir de voir que nous en donnons à sa ou son partenaire est une osmose entre les individus.

Seriez-vous prêt(e)s à en parler librement, c'est possible en effet, mais en discuter en privé est nettement plus facile.
Cordialement.
JLB59
Dernière édition: il y a 3 mois 2 semaines par jlb59.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Osons en parler ! il y a 3 mois 1 semaine #2

  • Amiami
  • Portrait de Amiami
  • Hors ligne
  • Jeune membre
  • Messages : 4
  • Karma: 0
Je n'ai pas d'avis définitif sur la question, mais pour avoir eu des relations intimes avec des personnes valides et handicapés, je peux vous assurer qu'un homme paraplégique, sans coït, m'a donné beaucoup de plaisir et qu'il est à ce jour mon meilleur souvenir érotique.
A mon avis, la seule réalité, c'est la rencontre de 2 êtres, de leur corps (handicapé ou pas) et de leur esprit (handicapé ou pas). Et pis c'est tout !
Michèle
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Osons en parler ! il y a 3 mois 1 semaine #3

  • jlb59
  • Portrait de jlb59
  • Hors ligne
  • Membre junior
  • Messages : 24
  • Karma: 0
C'est certain que le plaisir peut être donné sans coït, dans ce cas, il serait plus exact de parler "d'assistance sexuelle", bien que je ne sois pas convaincu du tout.

Il est vrai que l'osmose entre deux êtres ne permette pas de soulever ce propos, mais le cas dont vous faites allusion est assez rare, très rare même.
Dans un couple, il est primordial, voire nécessaire, d'avoir des rapports sexuels avec pénétration.
Entendons-nous bien, je ne parle pas de tirer un c... mais d'avoir une douceur et une tendresse afin d'apporter le plus de plaisir possible que ce soit chez l'un ou chez l'autre.
Cordialement.
JLB59
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Osons en parler ! il y a 3 mois 1 semaine #4

  • Amiami
  • Portrait de Amiami
  • Hors ligne
  • Jeune membre
  • Messages : 4
  • Karma: 0
Non, le coït n'est pas indispensable, je maintiens.
Et la relation que j'ai eue avec cet homme n'a rien à voir avec l’assistance sexuelle.
L'assistance sexuelle, c'est quand l'un rend service à l'autre moyennant une contre partie financière.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Osons en parler ! il y a 3 mois 1 semaine #5

  • jlb59
  • Portrait de jlb59
  • Hors ligne
  • Membre junior
  • Messages : 24
  • Karma: 0
La contrepartie financière est facultative... mais comme tout travail mérite salaire, c'est possible; il y a aussi l'appât du gain, mais à ce niveau, c'est un autre sujet.

Bien-sûr qu'il peut y avoir du plaisir sans pénétration, c'est d'ailleurs, avant toute chose, ce que beaucoup cherchent à faire, mais en fin de compte, c'est aussi un plaisir intense lorsque les deux sexes se mélangent, c'est le béaba de l'amour, c'est même généralisé !

A ma connaissance, il n'y a que 25% des femmes atteignant l'orgasme lors de la pénétration, on se dit qu'il serait bête de ne pas tester d'autres moyens d'atteindre le nirvana, comme votre cas.

Parfois aussi, lorsque l’homme souffre de problèmes d’érection ou que la femme éprouve une gêne certaine lors de la pénétration, c’est certainement une manière de vivre une sexualité sans frustration ni douleur dans le couple.
A ce stade, le rapport sans pénétration passe en grande partie aussi par la communication.

A votre avis, quel est le pourcentage de personnes ayant recours à ce que vous avez dit ?
Cordialement.
JLB59
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Osons en parler ! il y a 3 mois 1 semaine #6

  • Amiami
  • Portrait de Amiami
  • Hors ligne
  • Jeune membre
  • Messages : 4
  • Karma: 0
Impossible de te répondre, je ne suis pas sociologue de la sexualité. Fais un sondage !
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Temps de génération de la page : 0.372 secondes
Propulsé par Kunena